Le sujet du mois

Le zinc, ce multi-talent

Encore relativement peu connu, le zinc n’en demeure pas moins l’un des oligo-éléments majeurs. Il est impliqué dans de nombreuses fonctions de notre organisme.

L’immunité d’abord
Au même titre que la vitamine C, le zinc est un puissant stimulant du système immunitaire. Sa carence se traduit inévitablement par une prédisposition accrue aux maladies infectieuses.

Yeux, cheveux, ongles, peau …
Le zinc agit dans le processus de la vision, dans la croissance des cheveux et des ongles. Une chute anormale de cheveux, des taches blanches sur les ongles, indiquent presque à coup sûr un déficit en zinc et une supplémentation devrait être instaurée.
Le zinc a également des propriétés cicatrisantes et donne de bons résultats dans le traitement de l’acné, du psoriasis et de l’eczéma.

Cerveau et maladies nerveuses
Très concentré dans le cerveau, le zinc joue un rôle dans les processus de mémorisation et de concentration.

Glycémie
Le zinc contribue avec le chrome au maintien d’un taux de sucre normal.

Source et “ennemis”
Le zinc se retrouve notamment dans les légumineuses, la viande, le foie, les huitres, le pain complet, le maïs, et les flocons d’avoine.
Qu’il s’agisse d’un apport insuffisant, d’une mauvaise assimilation ou d’un besoin accru, les carences sont très répandues.
Le stress ainsi que l’excès d’alcool sont des antagonistes du zinc.

 

 

 

Les commentaires sont clos.