Le sujet du mois

L’allergie pollinique

Attaques d’éternuement, rhinite, nez bouché, yeux larmoyants et qui picotent, démangeaisons au niveau du palais, du nez et des oreilles … L’allergie pollinique touche environ 1,2 millions de personnes en Suisse, soit 20% de la population. Il s’agit d’une réaction du système immunitaire aux protéines des pollens qui apparaît généralement à l’âge scolaire ou plus tard.

Quelques astuces permettent de réduire les troubles :

  • durant la saison pollinique, aérer brièvement et n’aérer à fond que lorsqu’il pleut
  • nettoyer régulièrement les tapis et les meubles
  • installer un filtre à pollen dans la voiture et bien l’entretenir
  • se laver les cheveux le soir
  • ne pas se déshabiller dans la chambre à coucher
  • ne pas sécher le linge à l’extérieur
  • se rincer le nez matin et soir avec une solution d’eau de mer
  • porter des lunettes de soleil
  • éviter les activités en plein air
  • éviter la fumée de tabac car l’irritation continue des voies respiratoires par la fumée augmente la sensibilité des muqueuses au pollen

Différents médicaments disponibles sous forme de spray nasal, de collyre ou de comprimés/gouttes peuvent être utilisés pour traiter les symptômes d’une allergie pollinique. A noter l’arrivée sur le marché de 2 nouveaux produits ( spray nasal et gouttes ) du Dr Reckeweg ( laboratoire homéopathique Suisse ) utilisables par toute la famille et sans effets de somnolence.

 

 

Les commentaires sont clos.