Sujet du mois

Les mycoses cutanées

Image associée

Les mycoses cutanées, provoquées par des champignons microscopiques, sont le plus souvent bénignes bien que gênantes, tant sur le plan esthétique que par les démangeaisons qu’elles entraînent. Elles peuvent toucher toutes les parties du corps avec une prédilection pour les zones chaudes et humides, comme les pieds ou les plis. Ces mycoses superficielles se soignent généralement bien, à condition de suivre correctement le traitement, pendant une durée suffisante. Les précautions d’hygiène sont de plus essentielles pour éviter les récidives.

Les symptômes d’une mycose consistent en une rougeur locale, accompagnée parfois de démangeaisons et de petites peaux sèches en surface.

La mycose des pieds est la plus fréquente, avec souvent des fissures entre les orteils. Elle est favorisée par la transpiration et la macération. Lorsque l’ongle est infecté, on parle d’onychomycose.

Les mycoses de la peau et des ongles ne disparaissent jamais spontanément. Elles doivent être soignées à temps pour ne pas se propager et se multiplier, devenir chroniques, ou encore contaminer l’entourage.

Heureusement, nous disposons de traitements efficaces, appelés antimycosiques, à appliquer localement une à deux fois par jour pendant deux à quatre semaines selon la localisation. Les onychomycoses nécessitent elles une application de vernis pendant 6 à 12 mois.

Pour éviter et soigner les mycoses, il est recommandé de bien sécher ses pieds entre les orteils, de porter des sandales à la piscine, de préférer des vêtements en coton et des chaussures respirantes.

 

Les commentaires sont clos.